Ayrad lance son premier album dans le cadre du Festival du monde arabe

Ayrad

Ayrad lance un premier album survolté, original et métissé. Le lancement a lieu ce mardi 28 octobre au Cabaret du Mile-End, dans le cadre du Festival du monde arabe de Montréal. Dès les premières notes de Maroccan Gospel, première chanson de leur album, on sent une énergie contagieuse. La guitare embarque, jouée avec doigté. Suivent les percussions et les paroles chantées en arabe et en français par Hamza Abouabdelmajid.

Accompagné par ses comparses Annick Beauvais (hautbois, voix), Kattam Laraki-Côté (percussions, voix), Anit Ghosh (violon, voix), Gabriel Brochu-Lajoie (basse, contrebasse, voix) et Bertil Schulrabe (batterie) le sextuor nous offre un album qui me rappelle l’indomptable et talentueux Labess. J’adhère et j’adore.

Je retrouve même (avec étonnement) des sonorités folk traditionnel très québécois avec le violon qui rappel un peu la gigue de Temps Antan. Ayrad maitrise plusieurs styles musicaux qu’il explore sans tabou et sans gêne. Mettant de l’avant des grooves reggae et latin, avec des sonorités berbères et mélangeant le français et l’arabe. Le tout m’évoque un mélange de Tryo et des contes des Milles et une nuit. Je sais, c’est cliché, mais mes référents sont limités. Si tu aimes sortir de ta zone de confort, tu seras charmé par cet album coloré, poétique et mélodieux.

Spectacle-lancement le mardi 28 octobre 20h @Cabaret du Mile-End
Pour la programmation du Festival du monde arabe de Montréal.