La liste de Noël de Poulet Neige, toujours présente!

Les mélomanes de la musique émergente pourront se satisfaire une année encore avec la Liste de Noël de Poulet Neige. En effet, l’étiquette indépendante a décidé de retenter l’expérience pour une autre année. Le Draveur s’est entretenus à ce sujet avec Barbara Finck-Beccafico et Pierre Alexandre

La Liste de Noël de Poulet Neige sélectionne chaque année plus d’une centaine d’album. Ces albums sont offert gratuitement en téléchargement le jour de Noël. Il s’agit du meilleur cadeau au monde.

pn_assis_1-coupc3a91

Cet été, Mathieu Charlebois de Ma mère était hipster s’est entretenus dans cet article avec Poulet Neige pour savoir ce qu’il advenait de la Liste de Noël.

Barbara: C’était un moment ou on avait des doutes sur ce que la Liste de Noël allait devenir et si elle allait vivre à nouveau cette année. En nous posant ce genre de question, on s’est rendu compte à quel point c’était difficile. Ça nous prenait du temps et ça ne nous rapportait rien. On s’est redemandé si on devait continuer. Au début, la gratuité de la musique était tendance, mais maintenant c’est rendu normal.

Cette année, comme on n’avait pas de financement de Musicaction, on a décidé de faire appel à des bénévoles. Folklore nous ont contacté tout de suite et leur identité de compagnie se mariait si bien avec la notre qu’on a tout de suite embarqué ensemble. Ils sont notre partenaire cette année, ils ont construit notre plateforme et on est très contente du résultat. Il y a plein de monde qui nous ont aidés cette année, pour les relations de presse et pour organiser le lancement.

On se rappellera de Folklore comme le groupe ayant lancé #Labellevie lors du printemps érable sur le compte twitter de Richard Martineau.

Donc vous avez décidé de vous lancer pour une quatrième année, même après vos doutes?

Barbara: Tout à fait, on a même un comité d’écoute cette année. Avant on donnait 140 albums, cette année, on a décidé de faire autrement. On fait plus de sélection et on donne une cinquantaine d’albums. Ça nous brise un peu le coeur de faire une sélection, mais on devait changer la formule.

De quelle façon cette année, vous faites votre présélection?

Barbara: Il y a trois façons. D’abord le grand public pouvait faire leurs suggestions sur Twitter. Ensuite, les groupes pouvaient faire leur proposition et finalement, nous, on allait chercher les groupes et artistes qu’on voulait vraiment voir sur notre liste.

On a tout de même une limite temporelle. Les albums devaient être sortis après juillet 2012.

La réception a été bonne?

B. Très bonne, on a reçu plus de 55 band qui ont soumis leurs projets, sans compter nos propres listes et les labels qui nous soumettaient plusieurs artistes et les sugestions sur twitter. En tout on a peut-être eu une centaine de demandes.

Quand est-ce qu’on pourra voir cette liste?

B. Elle sera en ligne le 1er décembre. C’est un dimanche alors tout le monde aura le temps de faire sa liste. Il y aura un extrait, avec la pochette et cette année, on fera peut-être des suggestions par genre. On a des groupes du Québec principalement, de France, des États-Unis et d’Angleterre.

La Liste de Noël de Poulet Neige est-elle connue hors Québec?

B. Il y a eu beaucoup d’inscriptions l’an passé aux États-Unis et en France. On a eu trois en Afrique et en Asie aussi, car on avait eu des groupes Coréen et Japonais.

Les artistes de Poulet Neige, est-ce que vous les incluez encore dans la liste?

C’est certain qu’au départ on a fait la Liste de Noël pour les artistes de Poulet Neige. Mais on respecte tout de même notre limite temporelle, on mettra seulement nos artistes parus après juillet 2012. Mais c’est certain que si on a la chance de rajouter un super bon groupe au lieu d’un b-side d’un de nos artistes, alors on le fera. On essaie tout de même d’être démocratique.

L’an passé, vous aviez eu une subvention, cette année, côté argent, est-ce que vous êtes dans le trou?

B. Cette année on n’a pas de dépense parce que tout est bénévole, sauf notre temps qui est dépensé. Musicaction nous a finalement payés pour l’an passé.

P.A. C’est certain qu’une fois financer par Musicaction, on a pu verser de vrais salaires. Notre budget d’autofinancement est nul, alors on ne peut verser aucun salaire.

B. Cette année on s’est dit : si les gens ont le goût de participer et de nous aider, la Liste de Noël aura lieu, sinon on la reconduira pour l’an prochain. Mais la réponse de bénévolat fut tellement bonne, qu’on a pu la faire.

À suivre

Lancement jeudi 28 novembre au Quai des Brumes.

Poulet

Rédacteur en chef, webmestre et buveur de café.