Mordicus – À pleines dents aux Francofolies

Photo: Jay Kearney
Photo: Jay Kearney

La formation Mordicus, originaire du Saguenay, a fait paraitre leur premier album officiel en février dernier : Cri primal. J’en ai fait une bonne critique sur Longueur d’Ondes, juste ici. J’ai surtout aimé le mélange rock et les influences de Malajube, Galaxie et de Xavier Caféïne.

 


 

La formation sera en concert avec Gazoline, ce dimanche 23h aux Katacombes, dans le cadre des Francofolies de Montréal. J’en ai profité pour jaser de la Saguenay “rock” invasion avec Max Desrosiers, chanteur principal de la formation.

Vous avez l’air de tourné beaucoup avez Gazoline?

On se connait bien et on s’entend bien. Ils chantent bien aussi. Ha ha, en fait, on vient du même coin et on joue pas mal la même musique, ce qui fait un bon combo.

Ça fait longtemps que vous roulez?

Ça fait cinq ans qu’on existe, on a sorti notre album après quatre ans de recherche et de déchiffrage. C’est le fun de voir qu’on a des offres de spectacles, qu’on joue à la radio et qu’il y a une demande. On ne savait pas trop à quoi s’attendre et on est content de ce qui nous arrive et de pouvoir jouer de la musique. Ça fait déjà un petit bout qu’on essaie de jouer au festival de Tadoussac et on a finalement eu trois soirs cette année, on est vraiment heureux de ça et des Francofolies, évidemment.

Ça va bien pour vous, en somme?

Oui, on est déjà en train de penser à un second album, on chôme pas. On est dans l’écriture. Il faut penser au futur parce que ça roule bien. Avoir trouvé une équipe aussi, ça nous motive. On les aime et ils travaillent bien pour nous.

En ce moment on est dans le truck en direction d’un spectacle et on en vit un bon moment, sur la route, entre boys. On passe du bon temps, entre deux show, avec des bonnes blagues qui ne mènent nulle part. Ce sont de petits moments comme celui-ci qui nous rendent heureux.

Et que pensez-vous du “Saguenay invasion”?

C’est nous et Gazoline ça! On vient du même quartier de Chicoutimi Nord. On jam ensemble, on joue ensemble, et on s’échange des musiciens. Même sur scène, on va jouer avec l’autre groupe, on chante et vice-versa. On vient de la même famille quasiment. Ensemble, on amène le rock plus loin.

Parce qu’il va falloir que le folk disparaisse un peu. Les banjos et tout ça, on fera un beau feu de camp. La roue tourne et je pense qu’on a fait le tour au Québec. C’est peut-être une cause perdue, mais nous on continue fort dans le rock.

À pleines dents!

Mordicus sera également en spectacle au Pub Rickard’s à 17h le mardi 17 juin dans le cadre des Francofolies.

La piste Le Roi Soleil est disponible gratuitement sur bandcamp :