Top 10 des vidéoclips québécois du mois de septembre à voir!

PhilippeBrach

Les vidéoclips de septembre

«Wake me up, when september end» a déjà chanté un artiste plus ou moins connu. Voici 10 vidéoclips qui sont sortis durant le mois de septembre et qui, je l’espère, ne vous endormiront pas du tout! Le 9e vidéoclip est simplement trop fou! Parole de scout.


 

Lisbonne Télégramme – Je n’ose plus

J’aime beaucoup cette vidéo en noir & blanc réalisé par Jean-Vital Joliat. L’interprète livre une chorégraphie somptueuse, pleine de sensibilité, de mouvements presque violents et d’émotions époustouflantes.

Seoul – Real June

Julian Flavin nous présente ce vidéo de deux jeunes un peu étranges et habillés de rouge qui semblent perdre leur temps dans plusieurs lieux de banlieue : un centre d’achat, une station-service, un Costco, des stationnements, un terrain de football et j’en passe. Ils terminent leur périple en vélo sur des routes de campagne.

Édwar 7 – Quand ton coeur casse

Ce premier vidéoclip officiel pour la formation Édwar 7 réalisé par Gaël Poirier avec l’aide de Élise Ekker-Lambert est somme toute assez classique. On voit la formation performer un peu partout : entrepôt abandonné, lieu industriel, parc, sur des terrains négligés, et, etc. Solide, le vidéo nous permet également de rencontrer les membres du groupe.

Maxime Gabriel – Super Héros / Evander Holyfield (Ft. Rymz et Souldia)

Il y a peut-être trop d’effet visuel incohérent entre eux ou de type météorologique, mais ça n’empêche pas ce vidéo d’être une très belle production efficace et digne du hip-hop québécois en livrant de belles performances de chacun des interprètes.

Les Conards à l’Orange – Autobus

Quatre hommes qui kidnappent des enfants dans un autobus jaune pour une sortie scolaire, ça pourrait virer très mal. Et c’est ce qui va arriver finalement, mais d’une façon très cocasse! Une réalisation de Jessy Fuchs.

Emilie & Ogden – What Happened

Probablement l’un de mes vidéos préférés ce mois-ci, What Happened présente, sous la direction de Pierre-Alexandre Girard , la jeune Emilie Khan dans plusieurs lieux anodins, presque trop statiques, voir dérangeant. On nous présente des portraits simple, beau, mais…inconfortable?

Eman X Vlooper – Tout’Nou (Ft. Papa T)

Sombre et intrigante, cette production de Roméo & Fils réalisé par William Fradette nous invite dans les méandres tortueux de la nuit. Biscuit chinois, des plantes tropicales, un squelette qui s’étire et danse dans le stationnement d’un motel, c’est beau tout ça.

Arriola – En haut

De très très belles images poreuse, poussiéreuse et terreuse défilent dans ce vidéoclip original pour le nouvel album de Arriola.

Philippe Brach – Crystel

Tout ce qui peut être wrong se retrouve dans ce vidéo. Encore une fois, la folie, l’imaginaire débridé et peut-être violent de Philippe Brach (que l’on ne reconnaitra pas vissée dans sa chaise roulante avec son oeil borgne, ses cheveux mouillés et sa barbichette) se retrouve en images le temps de 3 minutes 35 secondes et quelques éclats de sang. Une réalisation saisissante de Akim Gagnon.

La Bronze – Mon coeur est fauve (Prod. Misteur Valaire)

Dans cette réalisation impeccable de Alexis Fortier Gauthier, on peut voir La Bronze parcourir Montréal avec son amie. Ça danse, ça s’éclate et ça s’amuse librement dans la nuit, dans le métro et dans les rues.

Bonus : Dead Obies au Centre Phi – Les auditions

Parce que Dead Obies enregistre un album live au Centre Phi et que ça risque d’être malade.

Rédacteur en chef, webmestre et buveur de café.

Ancien étudiant de littérature, enseignement, histoire, gestion des archives et communication, Alex travaille en plus dans le milieu de la danse contemporaine. Sa vraie passion reste l’écriture pour laquelle il s’adonne en tant que coordonnateur au Québec de la revue française Longueur d’Ondes, en plus d’écrire pour BRBR et Ton Barbier.